Les travaux menés par GPCPE en 2021

GPCPE 2021

Les travaux menés ont été les suivants :

Considérant le besoin d’alerter les instances internationales notamment pour soutenir et pérenniser le travail du panel, les experts ont mené un travail collectif pour la réalisation d’un article commun sous forme de tribune détaillée visant à attirer les soutiens politiques internationaux.

Ce travail a été mené par éunions « zoom » du groupe de rédaction ainsi que par échanges de courriels.

Le panel a néanmoins constaté une motivation internationale récente, au cours de 2021, pour la création d’un panel international similaire à sa structure. Il s’agit de la conjonction de plusieurs initiatives et notamment celle d’un groupe autour de l’Institute of environmental engineering de Zurich et l’International Panel on Chemical Pollution de Zurich et ayant conduit à une tribune publiée dans la revue Science (We need a global science-policy body on chemicals and waste Wang et al., Science, 2021, 19;371(6531):774-776, doi: 10.1126/science.abe9090)

Au niveau national les contacts ont été établi notamment au niveau du cabinet du ministère de l’environnement.

Dans cette dynamique, des synergies entre ces initiatives sont indispensables et le panel GPCPE soutien ces initiatives et appelle à soutenir l’initiative d’une résolution présentée au vote de l’Assemblée des Nations Unies pour l’environnement (UNEA) fin février prochain à Nairobi par le Costa Rica, le Ghana, le Mali, la Suisse, la Grande Bretagne et l’Uruguay (Annexe 2).

Le panel constate que ses travaux précurseurs sont contributeurs de l’objectif international de construction d’un panel mondial capable de conseiller les décideurs internationaux sur l’aide à la gestion des pollutions chimiques.

WATER ACADEMY OF FRANCE

Subscribe