Lettre à Madame la Ministre de l’Ecologie

Académie de l’Eau

Global Panel on the Chemical Pollution of the Environment (GPCPE)

Madame la Ministre de l’Ecologie
246, boulevard Saint-Germain, 75007 Paris

Paris, le 1er février 2022

Madame la Ministre,

Permettez-nous d’appeler votre attention sur le projet de résolution présenté par le Costa-Rica, le Ghana, le Mali, le Royaume-Uni, la Suisse et l’Uruguay à la prochaine séance de l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement (UNEA) fin février à Nairobi.

Comme vous le savez, il s’agit de créer un panel intergouvernemental sur la pollution chimique de l’environnement, à l’image du GIEC pour le climat ou de l’IPBES pour la biodiversité. En effet la présence d’innombrables produits chimiques en mélange dans la nature atteint un niveau tel que de nombreux scientifiques estiment qu’une limite a été franchie et que l’impact sur l’environnement et la santé est désormais planétaire. La pression sur l’environnement est globale et sans frontières. Ils estiment qu’il faut impérativement rassembler les données pour décrire et mesurer l’étendue de cette pollution afin de permettre d’en évaluer les conséquences.

Il nous paraîtrait opportun d’ajouter la signature de la France à cette résolution et, puisque vous présidez pendant six mois le Conseil des ministres européens de l’Environnement, de proposer à vos collègues européens de se joindre à vous. Vous détiendriez un moyen décisif de faire progresser la lutte contre la pollution dans le monde.

Nous avons-nous-mêmes créé un groupe de scientifiques du monde entier pour soutenir le projet d’un panel sur la pollution chimique de l’environnement (GPCPE.org)

 

Nous vous prions de croire, Madame la Ministre, à l’assurance de notre respectueuse considération,

 

Professeur Yves Lévi,
académie de pharmacie, académie de médecine, académie des technologies

  
 
 
 

Jean-François Donzier,
président de l’Académie de l’eau,


 
 
 

Brice Lalonde,
ancien ministre

 
 
 

WATER ACADEMY OF FRANCE

Subscribe